eloize_thumb

ID par le cirque Eloize

30 janvier 2012 - Par Greg (0 commentaire)

Un moteur de voiture ronronne. Un pot d'échappement vrombit. Au loin, les bruits de chantier résonnent comme autant de basses tentant d’éveiller la ville morne sur laquelle le rideau se lève. De nombreuses vies se croisent sans se voir, trop pressées, trop occupées, trop de choses à dire, à faire, à voir. Jusqu'au choc. Deux passants se percutent, leurs regards se trouvent enfin. Le temps s'arrête. Oubliant les âmes errantes, leurs corps s'emmêlent dans une danse langoureuse et vertigineuse qui nous laissera jusqu'à la fin, ébahis.